La prochaine édition « Les Océanes La Baule »

se déroulera les 23, 24 et 25 septembre 2024

 

Créées à l’initiative de l’Association pour la promotion éthique des énergies marines (APEEM) présidée par Pierre Appriou, accueillies et soutenues par la ville de La Baule et son maire Franck Louvrier, « Les Océanes La Baule » sont organisées par B-Bornemann Conseil et le site de presse energiesdelamer.eu en partenariat avec l’Institut France-Québec maritime co-dirigé par Dominique Robert (université du Québec à Rimouski) et Yves-Marie Paulet (université de Bretagne Occidentale).

La première manifestation a été organisée sur trois journées, les lundi 4, mardi 5 et mercredi 6 septembre 2023.

 

Vous souhaitez être informé sur les rencontres « Les Océanes La Baule » 2024 ? Cliquez pour remplir le formulaire de contact

Ou contactez-nous :

Inscriptions et renseignements :

Communication et réseaux sociaux :

Le 4 septembre, la matinée fut réservée aux professionnels et consacrée à la sécurité en mer, tandis que l’après-midi était destinée au grand public avec une conférence de Jean-Claude Ménard, Président de l’Association Loire & Vilaine, sur la restauration des habitats des algues laminaires dans l’espace côtier de La Baule et du Pouliguen et leur rôle dans la captation du carbone et la production d’oxygène.

 

 

Elle fut suivie de la projection du film « Les Algues vertes » réalisé par Pierre Jolivet et d’un cocktail dînatoire offert par la ville du Pouliguen.

Projection au cinéma PAX – Le Pouliguen

Billetterie sur le site du cinéma PAX

 

 

La journée du 5 septembre était ouverte à tous les publics et consacrée à trois rencontres spécifiques, en amont des débats publics prévus cet automne sous la présidence de Floran Augagneur pour préparer les futurs Documents stratégiques de façade (DSF) visant à planifier les activités des quatre façades maritimes de la France.

Des acteurs majeurs (collectivités, professionnels, scientifiques, associations représentatives de la société civile, parlementaires) de la construction de nouveaux modes d’organisation du territoire littoral et maritime de deux des façades de l’océan Atlantique nord – France et Québec au Canada – y seront réunis.

Le Grand Témoin de la journée était Anny Cazenave, membre de l’Académie des sciences, ancien rapporteur du GIEC et lauréate du Prix Vetlesen 2020.


Étaient ainsi abordés les thèmes de l’aménagement et du rôle des ports dans l’avenir, de la production d’énergie en mer et de la place que pourraient prendre les élus et la société civile dans la préparation et la prise de la décision publique :

  • Comment développer des coopérations et des interactivités, notamment portuaires, la gestion équilibrée des espaces maritimes et littoraux et structurer un réseau de réseaux coopératif?

  • Le développement des activités maritimes, telles l’éolien en mer, peuvent-elles être facteur de changement et de renouveau uniquement positifs dans un contexte de transitions écologiques, économiques et sociétales?

  • Vers quelles nouvelles formes de gouvernance les collectivités territoriales peuvent-elles évoluer en termes d’appropriation collective et de réponses aux changements et quelles seront leurs conséquences sur le paysage social en termes d’emplois, de logement, de politique foncière et d’évolution des paysages marins et terrestres, et plus généralement de projets de territoire?

Et finalement, quels pourraient être les instruments de suivi des activités de la mer et d’instauration d’un dialogue durable pour les territoires maritimes et terrestres?

  • L’encadrement réglementaire européen et national (DCSMM, DSF, SNML…) est-il un gage de développement durable au niveau local et à quelles conditions, et qu’en est-il pour le Québec?

La soirée du 5 septembre : Film en avant-première

«L’océan vu du coeur» avec Hubert Reeves. Projection du film documentaire canadien réalisé par Iolande Cadrin-Rossignol et Marie-Dominique Michaud au Québec. Sortie en France le 13 septembre 2023.

Projection au cinéma le Gulf Stream – La Baule

Billetterie sur le site du cinéma Le Gulf Stream

 

Le 6 septembre la journée était réservée aux professionnels (sur invitation)

Le matin Gabriel Terrasse et son équipe accueillaient « Les Océanes La Baule » au chantier où se trouve actuellement le trimaran volant l’Hydroptère, imaginé par Éric Tabarly et développé par Alain Thébault. Avec une vitesse max de 55,5 nœuds, il est le voilier de haute mer le plus rapide du monde. Sauvé in extremis de la destruction, il a été rapatrié d’Hawaï en France avec l’aimable complicité d’Airbus, d’IDEA et de FETIS group.  La remise en condition de vol de L’Hydroptère va être entreprise afin d’accueillir à son bord des projets de R&D pour des tests en conditions d’efforts et d’environnement plus ou moins extrêmes. Actuellement, l’équipe prépare la mise à l’eau de son second voilier volant, L’Hydroptère.ch, afin de réaliser une campagne d’essais pour un prestigieux acteur du naval de défense.

L’après-midi une visite du centre d’essais en mer de la Fondation OPEN-C au large du Croisic où sont testés la plate-forme Wavegem de Geps Techno avec SeaLhyfe, le premier électrolyseur d’hydrogène en mer. La plateforme LHYFE est raccordée au hub du site d’essais en mer SEM-REV opéré par la Fondation OPEN-C, sur lequel est déjà raccordé une éolienne flottante (FLOATGEN, développée et opérée par BW Ideol).

 

Les Océanes La Baule sont soutenues par :

Les premiers soutiens financiers et partenaires des rencontres « Les Océanes La Baule » sont la ville de La Baule-Escoublac, le Cerema, l’Institut France-Québec Maritime, l’Office français pour la biodiversité (OFB), en partenariat avec la ville du Pouliguen, la Fondation Open-C, Geps techno, les régions Pays de la Loire, Nouvelle Aquitaine, et energiesdelamer.eu.

Les Océanes La Baule sont organisées par :

Du 4 au 6 septembre, exposition « La Mer se décline au féminin » et « Femmes dans le vent » sur le parvis du palais des Congrès Atlantia à La Baule

À l’initiative de :

Organisé par :

Avec le soutien de :

Suivez-nous sur nos réseaux sociaux et sur ceux de nos partenaires média

    Linkedin : linkedin.com/in/les-océanes-la-baule-63b039284/

 

    Linkedin : linkedin.com/company/energiesdelamer/

 

Le site de « Les Océanes La Baule » suit l’exemple d’Énergies de la Mer et de nombre de nos partenaires et se retire de X, anciennement Twitter. Pour mieux comprendre les raisons, nous vous renvoyons sur l’article du 22 décembre paru sur energiesdelamer.eu :

Bye Bye X ex Birdie